Yquebeuf

logo du site
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf
  • Yquebeuf

Accueil du site > Notre histoire > De 1196 à 1690

De 1196 à 1690

Localisation et typonymie

Située sur des collines de 180 mètres d’altitude, à 24 km de Rouen, dans la haute vallée du Cailly, le nom de notre commune viendrait du scandinave "ELK" (chêne), et du vieux saxon "BOTH" (abri, baraque). La première mention de ce nom date de 1196 (Duplessis). A cette époque, notre commune était séparée en deux paroisses distinctes, Yquebeuf et Colmare, dont le nom pourrait signifier "fraîche mare". Les traces écrites de cette époque sont rares mais vont en se complétant au fil des ans, laissant toutefois subsister de larges zones d’ombres...

L’Histoire... "Les Maitres"

1196 : en cette fin du 12ième siècle, le patron de Collemare était le Seigneur de Cailly alors qu’au 13ième siècle, c’est le roi qui sera le patron des 2 paroisses. La population de Collemare s’élevait alors à 30 feux et celle de Yquebeuf à 24 feux. Le seigneur de Yquebeuf était alors Pierre d’Yquebeuf, auquel succéda Adam d’Yquebeuf qui, vers 1225, y tenait 1/4 de fief de chevalerie, puis à nouveau un Pierre d’Yquebeuf vers 1411.

Une donation

En 1248, le Seigneur de Mansigny, tenant des terres à Collemare et partant à Tunis avec le roi Saint-Louis, lutter contre les sarrasins, fait donation aux prieuré et chapelle du Mont-Gargan à Rouen de deux parts de dixme qui lui appartenaient sur 80 acres de terres faisant partie du fief de Collemare. Cette donation est confirmée en 1372 dans un cartulaire de l’abbaye du Mont-Gargan. En 1454, on trouve trace d’un Pierre de Collemare, escuyer, habitant la paroisse de Saint-Maclou à Rouen. C’est ensuite Robert Deschamps, Sieur du Réèl (hameau de Bosc le Hard), échevin de la ville de Rouen, qui devient Seigneur de Yquebeuf. Il fut par ailleurs député aux Etats de Normandie de 1510 à 1522. Son fils, Jean Deschamps, lui succède en 1537.

Contestation de la donation de 1248

Les 2 parts de dixme attribuées en 1248 par le Seigneur de Mansigny deviennent matière à procès en 1540, entre les prieurs et le curé de Yquebeuf Jehan Postel. Le prieur qui affermait sa dixme pour 20 livres par an vit son droit contesté. Une transaction se fit sur 10 livres de rente mais le curé percevait toute la dixme. En 1579, Robert Deschamps, escuyer, Sieur de Bosc le Hard, du Réèl, de Collemare et de Yquebeuf, descendant du précédent, épouse Anne du Fay.

La famille Boniface

Leur fille unique, Anne, se marie en 1597 avec Ozias de Boniface, escuyer, Sieur d’Esquetot l’Auber. Maître d’un régiment de gens de pied, Gentilhomme de la chambre ordinaire du Roi (Henri IV) et Gouverneur pour sa majesté du château d’Arques, il devient en plus, par son mariage, Sieur de Bosc le Hard, du Réèl, de Collemare et de Yquebeuf. La terre de Bosc le Hard est, en sa faveur, érigée en baronnie en 1607.

Unification Yquebeuf - Colmare

Yquebeuf, alors 1/4 de fief de haubert, venu en la possession des seigneurs de Bosc le Hard est à cette date uni avec le quart de Collemare. Cette union est précisée dans un aveu de 1624 signé de Alexandre de Boniface, et qui semble indiquer que le fief était assis au Ménillet (hameau de Yquebeuf). Un acte de catholicité de la paroisse de Yquebeuf le confirme en 1702.

Contestation (suite...)

Les prieurs doivent fournir en 1630 les preuves du bien-fondé de leur échantillon.

La chapelle de Collemare

En 1659, François le Parmentier, escuyer, conseiller du roi, auditeur en sa Chambre des Comptes de Normandie, fait bâtir à Collemare, une chapelle distante de 12 pieds de son manoir. Il y affecte par contrat de fondation, 30 livres de rente pour la célébration de 26 messes par an dont une le jour de Notre Dame des Anges. Elle est bénie le 25 avril 1659.

Echange... desunification

En 1664, François le Parmentier acquiert par échange du Baron de Bosc le Hard, Alexandre de Boniface, le fief et la seigneurerie de Collemare.

Contestation (suite...)

En 1681, un différent apparaît entre le Marquis de Cailly et le Baron de Bosc le Hard, concernant la nomination du curé de Yquebeuf. c’est le Marquis qui l’emporte et qui impose son candidat, Jean le Beül, qui démissionna en 1683 et fut remplacé par Ours Vincent Thynier. Ce dernier fut contesté mais exerça sa fonction jusqu’en 1712.

Famille de Gueuteville

A partir de 1690, c’est la famille De Gueuteville qui détient le titre de seigneur de Collemare, par le mariage de Charles Bernard de Gueuteville avec Marguerite le Parmentier. Cette dynastie "règnera" pendant 4 générations avec Charles Bernard 1, Charles Bernard 2, Léon Bernard et Jean-Baptiste Louis. Ce dernier ayant maille à partir avec la révolution.

Alliance...

Pendant ce "règne", la famille de Gueuteville s’allie notamment avec les familles Leboucher d’Héronchelles et Landasse de Francamps.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF